Statistiques

La complexité du recueil des chiffres sur la maltraitance des mineurs

L'étude des statistiques de la maltraitance des mineurs en France est rendue complexe par l'importance du nombre d'institutions liées à la protection de l'enfance (conseil général, éducation nationale, justice, police, gendarmerie...).

Chacune de ces institutions ayant ses propres outils statistiques, les recoupements entre tous les chiffres demeurent impossibles.

Grâce au principe de travail en réseau de l'OJEVIM et à l'appartenance à l'association de professionnels de l'enfance de tous bords, nous parvenons à réunir depuis 2008 plusieurs chiffres de la maltraitance des mineurs dans le Jura.

Deux catégories de chiffres

Les chiffres que nous vous présentons sont séparés en deux catégories, ceux des procédures judiciaires, et ceux des mesures des services de la protection de l'enfance.

Les procédures judiciaires concernent comme leur nom l'indique les dossiers traités par les services de police et de gendarmerie suite à des infractions pénales commises sur des mineurs.

Les mesures de la protection de l'enfance concernent les actions menées par les Juges des Enfants du département et le Conseil Général du Jura, en dehors des procédures judiciaires.

Infos

Toutes les sources des chiffres présentés (parquet, tribunal pour enfant, police, gendarmerie) accompagnent nos statistiques.

Observatoire Jurassien des Enfants Victimes de Maltraitance Administration

www.ojevim.fr version 2.0 copyright 2009-2010 Site optimisé pour les navigateurs Internet Explorer 8 - Mozilla Firefox 3.5 - Google Chrome 7